dissabte, 5 de desembre de 2009

L'enemic

Fins dimarts! bon pont!



"La guerre était circonscrite au ghetto de San Li tun.

Or, les Anglais résidaient à l'ancien ghetto qui s'appelait Wai Jiao Ta Lu. Et les Américains vivaient tous ensemble dans leur compound particulier, autour de leur ambassadeur, un certain George Bush.

L'absence de ces deux nations ne nous dérangea pas les moins du monde. On pouvait se passer des Américains et des Anglais. En revanche, on ne pouvait pas se passer des Allemands.

La guerre commença en 1972. C'est cette année-là que j'ai compris une vérité immense: sur terre, personne n'est indispensable, sauf l'ennemi.

Sans ennemi, l'être humaine est une pauvre chose. Sa vie est une épreuve, un accablement de néant et d'ennui.

L'ennemi c'est le Messie.

Sa simple existence suffit à dynamiser l'être humain.

Grâce a l'ennemi, ce sinistre accident qu'est la vie devient une épopée.

Ainsi, le Christ avait raison de dire: "Aimez vos ennemis."

Mais il en tirait des corollaires aberrants: il fallait se réconcilier avec son ennemi, tendre la joue gauche, etc.

C'est malin! si l'on se réconcilie avec son ennemi, il cesse d'être son ennemi.

Et s'il n'y a plus d'ennemi, il faut s'en trouver un autre: tout est à recommencer.

Comme quoi ça n'avance à rien.

Donc, il faut aimer son ennemi et ne pas le lui dire. Il ne faut en aucun cas envisager une réconciliation.

L'armistice est un luxe que l'être humain ne peut pas se permettre.

La preuve, c'est que les périodes de paix aboutissent toujours à de nouvelles guerres.

Tandis que les guerres se solden généralement par des périodes de paix.

Comme quoi la paix est nuisible à l'homme, alors que la guerre lui est bénéfique.

Il faut donc accepter les quelques nuisances de la guerra avec philosophie."

Nothomb, Amélie. Le Sabotage amoureux. Paris, 1993. Ed. Albin Michel. pàgs. 14-15

Per a qui ho vulgui traduir: aquí

17 comentaris:

F.Puigcarbó ha dit...

j'aime la plûme de ma tante.

F.Puigcarbó ha dit...

Bon pont per a tu també, que se m'ha oblidat!

garbi24 ha dit...

Quina sort els que feu pont.......

Allau ha dit...

Amélie sempre a la contra, però no deixa de tenir raó. Bon pont!

kika ha dit...

no he entès res :-)
que passi un bon pont!

Striper ha dit...

Bon pont a tu també.

jσrdiciяαch ha dit...

Ho ha volgut anar a traduir i no m'ha deixat, sempre ens quedarà el traductor de google jeje!

M'agrada molt, i bon pont per tu també records!

L'imperdible de ℓ'Àηimα

rits ha dit...

molt bon pont, Clidice!!!
molt bona l'Amelie Nonthomb!

kweilan ha dit...

Una autora inquietant. Bon pont!

Lluís Bosch ha dit...

Bon viatge i fins aviat, doncs. Per cert, Francesc: j'ai perdu la plûme dans le jardin de ma tante. Oi?
M'agrada la frase, perquè té un obscur significat sexual: era la virginitat allò que es va perdre a ca la tieta?

Arare ha dit...

et j'ai perdu ma plume dans le jardin de ma tante ;)

Bon pont, reina mora!

Casiopea ha dit...

Hola Clidice,
Per què escrius en francès? És la llengua més propera a la llengua de Mordor. És terrible amb tots els ce qui, celui qui, celuiciqui, estcequeje ... Je la déteste!
(La foto s'assembla a la Clidiceta)

glamboy69 ha dit...

Ni papa de françés, peró ara que el meu xicot comença la tesi doctoral en literatura françessa i dintre de poc marxem a París, igual li hauria de donar una oportunitat no?

Clidice ha dit...

uuuuiiiiii Francesc P. as tu una tante avec plûme? mon dieu! :P gràcies a toro passat! mercí a togó passé :P

Per un que hi ha aquest any garbi24! que això és molt feixuc sense ocasions de "desconnectar" :)

Mais oui mon ami Allaú :P m'he divertit molt amb aquest llibre, la veritat.

kika doncs, si pots, troba'l en català, és molt entretingut :)

Gràcies Striper :)

I a tu també Imperdible :)

Si rits, és una alenada d'aire fresc (encara que soni a tòpic)

Lluís! hahahaha no tens "arreglu" :P

Arare molt em temo que monsieur Lluís t'acaba de psicoanalitzar de franc! hihihihihi

Mademoiselle Casiopeà ^^ tu as toute la raison, mais tu sais déjà parce que je m'exerce, je dois réussir à démolir, au moins, à Saruman. Après je l'oublierai avec tout mon coeur, comme vous. Un bisou ma petite :)

glamboy69, pren-t'ho amb alegria, perquè jo ja li tinc una mania que ni te cueng! :)

Ferran ha dit...

Oh la la; je parle le français, mais ça l'aire trop bizarre pour moi...

Has passat un bon pont... punyetera, mentre d'altres treballàvem? ;)

PS: demà faig festa; ieepaa!

Clidice ha dit...

Ferran bizarre? serà mandrós! :P seee, no ha estat gens malament el pont ;) mi-te'l ell! que ho passis bé :)

Arare ha dit...

Ual-la, em sembla que el sr. lluís i jo devíem estar escrivint al mateix temps! jajajaja... et juro que encara no hi era, el seu comentari, quan vaig enviar el meu (o, en cas contrari, sóc més llusca del que em pensava)

va anar bé?